La faune alpine

La faune dans les Alpes françaises

 marmotte1-1.jpg

La marmotte est un mammifère fouisseur de l'ordre des rongeurs, du genre Marmota.

Son poil peut être brun, noir, marron. Elle a un corps trapu, les oreilles rondes. La marmotte a des membres courts et puissants avec une longue queue. Sa taille est de 46 à 66 cm et elle pèse de 2 à 9 kg. On l'appelle le siffleux car quand il y a un danger, elle siffle pour donner l'alerte aux autres marmottes, qui vont se réfugier dans leur terrier. Elle vit de 4 à 10 ans en captivité et de 4 à 8 ans en liberté.

La marmotte est caecotrophe, c’est-à-dire qu'elle digère deux fois ses aliments en ingérant certaines de ses propres crottes. En Europe, la marmotte adulte pèse de 4 à 8 kg (vieux mâles) et s'accouple au mois de mai. Sa gestation dure 33 ou 34 jours alors qu'une portée peut compter 3 ou 5 petits

La marmotte hiberne presque 6 mois. En automne elle mange énormément pour constituer les réserves de graisse qui lui permettront de survivre. Pour ne pas brûler ses réserves trop vite elle vit au ralenti. Son cœur bat très lentement. Elle se réveille environ toutes les quatre semaines pour faire ses besoins. S'il fait moins de 3 °C sous terre, la marmotte doit se réveiller et bouger pour ne pas mourir de froid.

 chamois2-2.jpg     chamois1-1.jpg

Le chamois (Rupicapra rupicapra) est une espèce de mammifères de la famille des Bovidés et de la sous-famille des Caprinés

Ils mesurent en général pour les mâles adultes entre 125 et 135 centimères du museau à la queue, entre 70 et 80 centimètres de haut au garrot. Il a des cornes d'environ 27 centimètres pour le mâle. Le poids est compris entre 22 et 62 kilogrammes. Les femelles leur sont presque toujours inférieures en poids et en taille.

Les chamois peuvent vivre jusqu’à 25 ans, mais peu dépassent 15 ou 16 ans.

 bouquetin5-1.jpg    bouquetins-1.jpg 

Le bouquetin, ou bouquetin des Alpes (Capra ibex), est un mammifère de l'ordre des Artiodactyles, de la famille des Bovidés et de la sous-famille des Caprinés.

Le mâle : Aussi appelé bouc, il mesure entre 75 et 90 cm au garrot pour une longueur, du museau à la queue, comprise entre 1,40 et 1,60 mètre. Son poids varie en fonction des saisons, s'établissant entre 65 et 100 kilogrammes. Trois mois après sa naissance, il se dote en effet d'une paire de cornes ; lesquelles grandissent tout au long de la vie, leur croissance se ralentissant cependant avec l'âge. Recourbées vers l'arrière et plus ou moins divergentes selon les individus, en forme de cimeterres, elles se parent de nodosités également appelées bourrelets de parure. À l'âge adulte, les cornes du mâle atteignent 70 à 100 cm et peuvent peser jusqu'à 6 kg la paire.

La femelle bouquetin également appelée « étagne » est plus petite et plus fine que le mâle. Elle mesure entre 70 et 78 cm de hauteur au garrot pour une longueur comprise entre 1,05 et 1,45 mètre. Son poids varie entre 35 et 50 kg. Mais la différence principale réside dans la longueur des cornes. Ces dernières sont en effet beaucoup plus courtes, mesurant 20-25 cm (30 au maximum) et ne pesant que 100 à 300 grammes la paire.

 lievre-variable-ete-1.jpg     lievre-variable-hiver-1.jpg

Le Lièvre variable (Lepus timidus), aussi appelé « Monsieur Blanchot » ou « Blanchon », est un spécialiste du camouflage. Il a un corps plus ramassé que son congénère, le lièvre d'Europe, afin de limiter les pertes calorifiques en zone montagneuse, des oreilles plus courtes et des pattes postérieures plus larges pour faire office de raquettes dans la neige. C´est un coureur qui fréquente tous les milieux alpins, à toutes saisons, à la recherche de nourriture.Fin octobre à début novembre, la livrée du lièvre variable, grise durant la saison chaude, blanchit à partir des extrémités. Cela lui permet de mieux se fondre dans la nature et d'échapper à ses nombreux prédateurs, ne laissant derrière lui que des petites crottes, rondes, lisses et vernissées. Son pelage d'hiver, suite à sa mue, devient blanc, avec un poil plus long et plus riche en duvet, formant une bourre épaisse et donc plus chaude. Un autre avantage de sa livrée de couleur blanche est de limiter le rayonnement de chaleur de l'animal. Sa forme plus ramassée et ses oreilles plus courtes lui assurent un rapport surface-poids plus faible limitant aussi les pertes calorifiques.En mai, il abandonne sa livrée hivernale, se couvrant de poils gris du dos à la tête.

 lagopede-ete-1.jpg      lagopede-hiver-1.jpg

Le Lagopède alpin (Lagopus muta) est une espèce d'oiseaux de la famille des Phasianidae. Cet oiseau de 34 cm - 36 cm de longueur est totalement blanc en hiver (à l'exception des rectrices sous-caudales qui restent sombres), puis se recouvre de brun en été. En automne, il devient grisâtre avec le dessous blanc. Le mâle a une livrée nuptiale où domine le gris-brun, la femelle est d'un rouge-brun.Son cri est bas et rauque. Cri d'alarme et d'envol râpeux à sonorités creuses De mai à juin, le lagopède construit son nid à même le sol, souvent derrière un buisson où la femelle pond 8 à 12 œufs qu'elle couve seule pendant 22 à 26 jours. En octobre, les jeunes sont devenus adultes. Plusieurs familles se rassemblent en groupes de 15 à 20 individus.

 aigle-royal-1.jpg

 L'aigle royal est un grand rapace marron foncé, aux larges ailes. Sa taille est variable : il mesure de 66 à 100 cm de longueur, et son envergure est généralement comprise entre 1,8 et 2,34 m. Chez la plus grande des sous-espècesA. c. daphanea, les mâles et les femelles pèsent respectivement 4,05 kg et 6,35 kg ; chez la plus petite, A. c. japonensis, ces valeurs sont respectivement 2,5 kg et 3,25 kg1

 L'Aigle royal (Aquila chrysaetos) est une espèce de grands rapaces de la famille des Accipitridae. C'est un oiseau brun foncé, avec un plumage plus brun-doré sur la tête et le cou. L'aigle royal utilise son agilité, sa vitesse et ses serres extrêmement puissantes pour attraper ses proies : des lapins, des marmottes, des écureuils, et de grands mammifères comme les renards, les chats sauvages et domestiques, les chèvres de montagne, les bouquetins, et de jeunes cervidés. Il consomme aussi des charognes, si les proies sont rares, ainsi que des reptiles

gypaete-barbu-1.jpg

Le Gypaète barbu (Gypaetus barbatus) est une des quatre grandes espèces de vautours européens. C'est la seule espèce du genre Gypaetus. Il appartient à l'ordre des Accipitriformes et à la famille des Accipitridés.Son envergure varie de 245 à 285 cm pour un poids de 5 à 7 kg et sa longueur varie de 105 à 130 cm.  Ce vautour se nourrit principalement d'os, qu'il laisse tomber sur les rochers, afin qu'ils se brisent, mais aussi de pattes, de tendons et de ligaments d'ongulés sauvages ou domestiques qu'il ingère grâce à un gosier élastique. Doté de puissants sucs digestifs, il est capable d'utiliser les protéines, graisses et sels minéraux contenus dans cette nourriture très spéciale.

 chocard-bec-jaune-2.jpg

Le Chocard à bec jaune (Pyrrhocorax graculus, Linnaeus, 1766) est une espèce de passereau de la famille des Corvidae beaucoup plus proche du Crave à bec rouge (Pyrrhocorax pyrrhocorax) que du Choucas des tours (Corvus monedula). Son aire s'étend en Europe (Arc Alpin, Pyrénées, Corse, Balkan) et en Afrique du Nord (Rif et Atlas). En montagne, il est souvent appelé à tort Choucas.Le plumage est entièrement noir avec des reflets métalliques, les pattes sont rouges et le bec jaune. La taille, 36 à 39 cm, est exactement celle du choucas, l'envergure atteint 70 à 85 cm et la masse 190 à 240 g.

 tetras-lyre-1.jpg

Le Tétras lyre (Tetrao tetrix), également appelé coq des bouleaux ou petit coq de bruyère (par opposition au grand tétras), est une espèce d'oiseau sédentaire, symbole des Alpes européennes.   Taille : Femelle (ou poule) 50-53 cm ; Mâle (ou coq) : 60 cm  Envergure : 65 à 80 cm  Poids : poule : 700 à 850 g ; coq adulte : 1 100 à 1 500 g Longévité : 6 à 9 ans environ Mâle : noir à reflets bleus, ses ailes sont brun-noir avec une petite barre blanche. Le dessous des ailes et de la queue sont blancs. La queue se termine en forme de lyre, d'où son nom. Les pattes sont courtes et emplumées. Au-dessus de l'œil, une caroncule rouge, de taille variable, très développée au printemps, surmonte un bec court.  Femelle : Livrée brune et roussâtre barrée de noir, de blanc et de gris. La queue est légèrement fourchue.

fouine.jpg

La fouine (Martes foina) est une espèce de mammifères carnivores d'Europe et d'Asie, au pelage gris-brun, courte sur patte, de mœurs nocturnes, qui s'attaque volontiers aux poules des poulaillers et surtout à leurs œufs. Sa longueur va de 40 à 54 centimètres et son poids se situe entre 1,1 et 2,3 kilogrammes. La fouine a une espérance de vie de trois à 12 ans, l'âge maximal en liberté étant de 10 ans. En captivité ou en élevage, elle peut toutefois atteindre l'âge de 18 ans

 hermine-1.jpg

L’hermine (Mustela erminea) est un animal de la famille des mustélidés, Son pelage est, en été, brun foncé dessus et blanchâtre dessous. En hiver, l'animal, comme le lièvre variable et le lagopède, adopte une livrée entièrement blanche à l'exception de l'extrémité de sa queue qui reste noire. Vers la mi-mars l'hermine commence sa mue pour retrouver sa couleur d'été juste avant la saison des amours.L'hermine adulte mesure de 22 à 32 cm de long plus sa queue de 8 à 12 cm, pour un poids variant de 125 à 440 grammes ; la femelle est en général plus petite et plus légère que le mâle.

 blaireau-1.jpg

Le Blaireau européen, Tesson, Taisson ou Tasson (Meles meles) est la plus grosse espèce de mustélidé d'Europe. Il est trapu et peut atteindre 70 cm de long (90 cm avec la queue) pour une vingtaine de kilogrammes. Il est reconnaissable aux bandes longitudinales noires qu'il porte sur le museau.

Nocturne et omnivore (insectesrongeurstuberculeschampignons, très rarement œufs et jeunes lapins), il n'a pas bonne réputation auprès des agriculteurs et des chasseurs. En fait, les végétaux constituent une part bien plus importante de son alimentation que chez les autres mustélidés et les services qu'il rend en détruisant une foule de mollusquesrongeursbatraciensserpents et insectes (il dévaste les nids de bourdons et de guêpes) l'emportent largement sur les dégâts qu'il peut causer.Un blaireau adulte peut ingurgiter annuellement près de cent kilogrammes de lombrics. Il apprécie aussi beaucoup les grenouilles et les vipères dont le venin ne lui fait aucun effet.

 accenteur-alpin.jpg

L'Accenteur alpin (Prunella collaris) est une des deux seules espèces d'accenteurs vivant en Europe (arc alpin), l'autre étant l'accenteur mouchet.Son plumage est gris avec des flancs roux, sa gorge est blanche avec des points noir, tandis que sa queue est blanche. Il pèse entre 25 à 35 grammes.Ces oiseaux mangent des insectes, des petites graines, des araignées, des vers et des mollusques.

 bec-croise-des-sapins.jpg

Le Bec-croisé des sapins (Loxia curvirostra) (autrefois connu sous le nom de Bec-croisé rouge) est une espèce de passereau appartenant à la famille desFringillidae (sous-famille des carduélinés) qui vit dans les forêts de conifères. Son nom vient de la forme de son bec, dont les deux mandibules se croisent pour faciliter l'extraction des grains. D'une longueur totale de 14 à 16,5 cm, le Bec-croisé des sapins se reconnait à la forme particulière de son bec gris foncé à noir.Le mâle adulte est rouge terne sur le dessus et le dessous du corps. Le croupion est d'un rouge plus vif. Les ailes et la queue sont brun foncé.

La femelle adulte présente une coloration olive griseâtre, marquée de taches et de points bruns. Le croupion et la poitrine peuvent prendre une teinte jaunâtre. Les ailes et la queue sont brun foncé.

 bruant-fou.jpg

Le Bruant fou (Emberiza cia) est une espèce de passereau appartenant à la famille des Emberizidae.Il est principalement granivore. Il est friand de céréales et de graminées qu'il glane au sol, dans les labours, les champs et les terrains découverts. Son régime alimentaire varie toutefois avec les saisons et le règne animal semble devenir sa principale ressource au printemps et durant l'été. ll se nourrit alors plus volontiers d'insectes et de larves, tels que sauterelles, chenilles, papillons, vers de terre.

 grand-duc.jpg

Le Hibou grand-duc appelé aussi Grand-duc d'Europe (Bubo bubo) est une des espèces de rapaces nocturnes les plus puissantes d'Europe.

Avec ses 75 cm de haut, le Grand-duc est le plus grand des rapaces nocturnes d'Europe : il fait le double de son congénère le hibou moyen-duc. Qualifiée d'aristocratique, sa silhouette est massive, sa tête, piquée de deux gros yeux rouge-orangé est surmontée d'aigrettes de 8 cm environ (normalement horizontales et un peu repliées vers l'arrière), que l'oiseau dresse verticalement s'il est excité ou dérangé. Rappelons que ces aigrettes ne jouent aucun rôle dans l'audition. Mimétique aux branchages, son plumage est brun-roussâtre dessus, taché et rayé de brun noir. Le dessous est plus clair, fauve avec des stries longitudinales et des zébrures transversales de couleur brun foncé. Poids et mesures : 2 à 2,5 kg pour le mâle, et 2,5 à 3,3 kg pour la femelle ;longueur : 65 à 75 cm ; envergure : 160 à 188 cm1.Longévité : plus de 20 ans en liberté et certains plus de 28 ans en captivité.    Vol : le Grand-duc a un vol agile et silencieux malgré sa grande taille car il est doté comme la plupart des nocturnes d'un plumage duveteux, très flexible, qui lui permet de voler sans bruit.

 monticole-de-roche.jpg

Le Monticole merle-de-roche (Monticola saxatilis) est une espèce de passereau traditionnellement appelé Merle de roche.

Il mesure entre 17 et 20 cm, et pèse entre 42 et 65 g. Le mâle a la tête et le cou bleu-gris, le ventre rouge-orangé jusqu'à la queue, et les extrémités des ailes marron foncé, avec une trace blanche sur le dos. La femelle et les petits sont moins visibles, avec les parties supérieures marron foncé, et les parties inférieures plus pâles. Leur queue est rougeoyante.

 niverolle-1.jpg

Niverolle alpine : Montifringilla est un genre de passereau comprenant trois espèces appartenant à la famille des Passeridae.

Taille : 17 à 18 cm  Envergure : 34 à 38 cm  Poids : 30 à 50 g. Elle est appelée parfois pinson des neiges. La niverolle alpine est un oiseau gris, blanc et noir, avec une large tache blanche sur l'aile. La tête est grise et le menton est noir. Les parties dorsales sont brunes, le croupion et les couvertures supérieures de la queue sont noirâtres. Les ailes ont les primaires noires, et les secondaires blanches. La queue est noire en son milieu, blanche sur les côtés, et les plumes intermédiaires ont les pointes noires.

 tichodrome-echelette.jpg

Le Tichodrome échelette (Tichodroma muraria) est la seule espèce du genre Tichodroma et de la famille des Tichodromadidae

Le Tichodrome échelette est un oiseau aussi beau qu'original. Il possède un long bec fin et recourbé vers le bas, des pattes adaptées aux parois verticales et des ailes noires tachetées de rouge sang. La gorge blanchâtre devient noire chez le mâle en été. Ses ailes arrondies, ses battements d'ailes rapides quand il se déplace sur les falaises ainsi que son vol ondulé le rendent reconnaissable de loin. Longueur : 15 - 17 cm  Envergure : 30 - 35 cm   Poids : 25 g

 traquet-motteux.jpg

Le Traquet motteux (Oenanthe oenanthe) est une espèce de passereaux insectivores migrateurs appartenant à la famille des Muscicapidae.Le Traquet motteux mesure de 14,5 à 16 centimètres de long et est donc plus grand que le Rouge-gorge familier. Chez les deux sexes la queue et le croupion sont blancs avec une tache noire en forme de T inversé au bout de la queue. Ce dernier trait est présent chez plusieurs espèces de traquets appartenant au genre Oenanthe.

Les deux sexes présentent des sourcils blancs. En été, le mâle a les parties supérieures gris pâle, la gorge beige et les ailes noires. Le masque facial est noir également. La femelle est brun pâle sur le dessus, les parties inférieures sont beiges à roux pâle et les ailes sont brun foncé. En automne, le mâle ressemble à la femelle sauf pour les ailes qui sont noires.

 

 

 

 

Date de dernière mise à jour : 14/08/2012

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site